Rechercher

Gestion de l'eau🌧💧

La pluie n'a pas la cote dans notre belle contrée bretonne, et pourtant... c'est un bien précieux qu'il faut apprendre à optimiser au quotidien, que bien d'autres régions vont nous envier les années à venir.


Afin d'utiliser le moins possible l'eau du réseau, capter et stocker l'eau disponible directement sur le site, afin d’en exploiter tous les bénéfices, font parties intégrantes de la gestion des ressources d'un terrain et l'une des priorités en Permaculture.

On va donc chercher à recycler et faire circuler l’eau dans le jardin permacole, à travers divers systèmes de récupération.



Pour vous simplifier la vie, l’idéal est de concevoir la gestion de l’eau en même temps que votre plan de jardin.

Observez les points d’eau disponibles : il s’agit de la capter au plus près de sa source (pluie, cours d’eau, réseau d’eau domestique…), puis de la stocker. Il faudra la faire circuler de manière pertinente, afin d’éviter de gaspiller du temps et de l’énergie dans l’arrosage manuel.

Pour ce faire, on peut imaginer une multitude de solutions :

  • Récupérer l’eau de pluie,

  • Mettre en place un système d’irrigation,



  • Recycler l’eau déjà utilisée (eau de nettoyage des légumes, bains d’animaux, etc)


La conception du design de votre jardin peut directement inclure des zones de captation. Les baissières (ou swales) sont des constructions de terrassement, permettant de tirer profit des eaux de ruissellement. Ces talus suivent les lignes de niveau du terrain, et permettent :


  • De prévenir l’érosion des sols,

  • De stocker l’eau de pluie par infiltration,

  • De conserver l’humidité de la terre, et ainsi hydrater vos plantations environnantes.



Le paillage de vos massifs ou potager est également une des solutions de réduction des arrosages , un sol couvert et avec des couvres-sols conserve bien mieux l’humidité.


Dans les récupérateurs d'eau de pluie ( préférez les opaques pour éviter la formation d'algues) stockez l’eau le plus haut possible : vous pourrez ainsi utiliser la gravité pour la faire circuler sans efforts. Pour ce faire, placez un bac à la sortie de chaque gouttière, ou reliez les gouttières entre elles jusqu’à une unique

sortie.


Les cuves peuvent aussi être enterrées pour gagner de la place (De nombreux témoignages indiquent la potabilité de l'eau de pluie quand elle est stockée dans une cuve en béton et filtrées par la suite).En cas de pluie abondante, il peut être intéressant de rejeter le trop-plein dans une mare ou un bassin proche.



Pour de plus grandes surfaces, comme un jardin-forêt, vous pouvez mettre en place un système d’irrigation, surtout si votre sol est bien drainé et sableux.

Des programmateurs sont idéals pendant les saisons chaudes pour arroser tôt le matin ou dans la nuit afin d'optimiser votre temps, et peuvent fonctionner avec un système photovoltaïque.




11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout